Claim Your Spot Now

Enter your details below to save your place on the webinar

We process your personal data as stated in our Privacy Policy. You may withdraw your consent at any time by clicking the unsubscribe link at the bottom of any of our emails.

Close

Quels outils devrais-je utiliser pour m’afficher et vendre en ligne? 


    Après 5 ans dans la vente en ligne avec Lyne Marie Germain, avec qui j'ai co-créé le Programme en ligne Leaders de demain en communication et leadership, je me fais souvent demander quels outils web j’utilise ou recommande. 

    C’est une question délicate, car selon mon expérience, la solution idéale pour moi n’est pas nécessairement la meilleure pour toi, vu que nous n’avons pas nécessairement les mêmes contraintes et priorités. 

    L’objectif de ce post n’est pas de te fournir une liste exhaustive de toutes les options possibles, mais plutôt de te présenter mon humble compréhension de l’écosystème web et un survol des catégories d’outils disponibles pour amener ton entreprise en ligne, en espérant que ça te sera utile dans tes choix! 

    Comme je te le disais, la solution idéale pour toi dépend de tes contraintes et priorités. Côté contraintes j’identifie les suivantes:

    Comme je te le disais, la solution idéale pour toi dépend de tes contraintes et priorités. Côté contraintes j’identifie les suivantes:

  • Ton type d’entreprise: Est-ce que tu es coach? Coiffeur? Distributeur?
  • Ton budget: Les frais fixes, souvent mensuels, que tu es prêt(e) à défrayer pour ton entreprise en ligne.
  • Ton niveau technique: Ton niveau d’aisance avec l’informatique (utilisation, programmation)
  • Ta clientèle: Qui est ta clientèle? Où est ta clientèle? Comment communiques-tu avec elle? (liste de courriel, médias sociaux)
  • Ton historique: Es-tu déjà en ligne (site web et/ou médias sociaux)? Quels outils et matériel as-tu déjà en place? Quels sont tes irritants avec ta plateforme actuelle?

MON EXPÉRIENCE

Par exemple, quand j’ai voulu amener l’entreprise de formations de Lyne Marie Germain en ligne, j’ai identifié pour moi les contraintes d’un budget limité, un haut niveau technique, une clientèle rejoignable principalement par courriel et un historique de présence en ligne limité à un site web avec blogue. Mon budget limité et mon haut niveau technique m’ont amené à choisir de m’auto-héberger dans le “nuage” et à choisir de connecter plusieurs outils (souvent gratuits) entre eux avec des automatisations. Bien sûr une telle solution n’est pas conviviale pour tout le monde et plusieurs plateformes offrent des solutions intégrées qui peuvent être plus faciles à mettre en place et à maintenir. C'est ce qu'on va voir dans ce qui suit.



J'ai décidé de mettre sur pied ce document dans le but de t'aider à démystifier l'écosystème de la vente en ligne. J'espère que ça peut te faire sauver du temps dans ta recherche de solutions. Si c'est utile pour toi je t'invite à partager cette page et à utiliser les liens que je te fournis vers les différents produits mentionnés. À noter que tu peux également m'appuyer en magasinant à partir de mes liens car si tu viens à acheter certains de ces produits en utilisant mon lien je pourrais gagner une petite commission. 

Donc sans plus attendre, voici une liste des différentes sections et catégories d'outils dont je vais te parler. 


Infrastructure web 101

    Le cloud

    Tous les sites web, applications, outils que l’on retrouve en ligne sont hébergés dans le “nuage” (le cloud). Le cloud c’est tout simplement plusieurs ordinateurs qui sont connectés entre eux et sur l’internet qui permettent de répondre à des demandes des usagers (te montrer tes photos sur Google Photo, tes courriels sur Gmail, ton profil sur Facebook, le solde de ton compte en banque, etc). Les géants du web comme Google et Amazon opèrent plusieurs salles de serveurs (plusieurs ordis connectés ensemble) pour leurs opérations et pour permettre à d’autres entreprises de déployer leurs applications  en ligne.

    Les noms de domaine

    En 2019, il y avait environ 1.8 milliard de sites web actifs. Ça en fait des connexions! Pour pouvoir se retrouver dans ce dédale de connexions, le web utilise des adresses IP, une série de chiffres qui identifie tout objet connecté en ligne (ton ordinateur, ton téléphone, chacun des serveurs de Google, etc). Vu qu’il ne serait pas pratique d’utiliser une adresse IP (ex: 173.245.52.62) pour se connecter à un site web, on utilise plutôt des noms de domaine (ex: google.com). Les noms de domaines sur le web sont gérés par les registraires web.

Outil #1: Le registraire et l’hébergeur web

    Le registraire web permet de réserver un nom de domaine (ex: cyberfleuriste.com) pour ton entreprise en ligne. C’est une location annuelle qui vaut entre 10 et 20$ canadiens par année dépendamment de l’adresse et du fournisseur (et du taux de change US-CAD!). 

    L’hébergeur web, quant à lui, te fourni un emplacement dans le “nuage” (un serveur) sur lequel se trouve ton site web. 

    La plupart des registraires web offrent également un service d’hébergement de site web.

    Exemples de fournisseurs:

    Comme tu le verras plus loin (Outil #12: Les tout-en-un), certaines plateformes offrent des solutions intégrées qui inclus l'hébergement de ton site web.

MON EXPÉRIENCE

Il faut savoir que par la loi il est obligatoire de fournir des informations de contact personnel pour l’enregistrement d’un site web. Le hic c’est que des robots en ligne recherchent ces informations pour envoyer du spam (pourriels). Je m’en suis rendu compte assez rapidement, car dans les jours suivants l’enregistrement d’un nouveau nom de domain je recevais beaucoup de spams sur mon courriel et ma ligne téléphonique. Pour mes premiers sites web, de 2011 à 2018 j’avais enregistré mes noms de domaine avec le registraire web Enom. Un irritant que j’ai rencontré est que Enom charge un supplément pour protéger mes informations personnelles (courriel et numéro de téléphone) associés à mon adresse web. En magasinant d’autres fournisseurs en 2019, j’ai trouvé Namesilo qui charge moins cher et offre gratuitement la protection des renseignements personnels de contact. Donc je change présentement mes adresses de domaine de Enom vers Namesilo au fur et à mesure que mes renouvellements annuels sont dûs.


Outil #2: Le site web

    Il existe une foule de plateforme pour créer ton site web. Ces plateformes permettent aux gens qui ne sont pas programmeurs de créer leur contenu web d’une manière intuitive.

    La plateforme la plus populaire dans le monde est WordPress (gratuit) qui a débuté initialement pour des sites de blogues mais qui permet de créer n’importe quel type de site. WordPress comprend une grande communauté de programmeurs qui offrent des applications gratuites ou payantes (plugins) qui permettent d’ajouter des fonctionnalités à ton site web. WordPress est donc analogue au système d’opération de ton téléphone ou ordinateur et les plugins sont analogues aux applications que tu installes pour ajouter des fonctionnalités.

    Certains des outils dont je vais te parler plus loin fonctionnent avec WordPress, d’autres sont indépendants ou liés à d’autres plateformes.

    La plupart des hébergeurs webs vont offrir une installation de WordPress en ligne et te fournir les accès pour entrer le contenu dans ton site web. Bien que ce soit convivial ça peut rester trop technique pour certains utilisateurs, ou demander trop d’investissement de temps pour créer un beau site web fonctionnel.

    Des alternatives existent qui t’offrent des solutions “clé en main”, c’est-à-dire qui t’offre une plateforme toute prête en ligne pour créer ton contenu sans devoir ajouter des plugins. Habituellement l’hébergement de ton site est fourni dans leur service et certains offrent la possibilité d’enregistrer ton nom de domaine à partir de leur plateforme également. Bien entendu, toute ces fonctionnalités demandent un budget plus élevé mais ça peut valoir le coup pour la facilité d’utilisation.

    Exemples de fournisseurs “clé en main” pour la création simple d'un site web:

MON EXPÉRIENCE

Étant hébergé sur mon propre serveur à DigitalOcean, j’ai choisi d’installer la plateforme WordPress à laquelle j’ai ajouté divers plugins pour mes besoins. Pour faciliter la création de contenu, j’utilise également OptimizePress, un plugin qui facilite l'ajout de contenu à même la page web en ajoutant des éléments en glisser-déposer (drag&drop). Une autre plugin similaire et populaire pour l'ajout modulaire de contenu dans WordPress est Divi


Outil #3: L'adresse courriel professionnelle

    Une fois que tu as un nom de domaine, par exemple cyberfleuriste.com, il peut être intéressant d’avoir une adresse email associée à ce nom de domaine, par exemple info@cyberfleuriste.com. Certains hébergeurs offrent un service de création d’adresses courriels avec ton nom de domaine mais comme tu voudras peut-être changer d’hébergeur dans le futur, il est préférable selon moi d’utiliser un service externe, comme Google suite ou Zoho Mail.

MON EXPÉRIENCE

Personnellement j’utilise Zoho Mail pour mes adresses courriels professionnelles, j’ai déjà utilisé Google Suite également et les deux options sont très abordables et fonctionnent bien. 


Outil #4: La boutique en ligne et la plateforme de paiements

    Pour la vente en ligne, tu devras bien sûr avoir un endroit où tes clients pourront acheter tes produits par carte de crédit. Il y a 2 niveaux dans ce genre d’interface client, le 1er niveau est la plateforme de paiement qui permet de traiter la transaction sur carte de crédit et de t’envoyer les fonds dans ton compte de banque. Les deux joueurs clés dans ce domaine sont Stripe et PayPal. Chacune de ces plateformes de paiements te permet de créer un compte gratuitement dans lequel tu fournis le compte bancaire où tu souhaites recevoir tes fonds. Ces plateformes font leur argent en chargeant un frais pour chaque transaction (habituellement 3% + .30$ par transaction). Donc si je vends un produit 200$, Stripe ou PayPal me chargeront un frais de 6.30$ et donc je recevrai 193.70$ dans mon compte de banque. 

    Le 2e niveau de cette interface client est l’incorporation sur ton site web du formulaire qui permet minimalement à tes clients d'entrer leurs informations de carte de crédit. Bien sûr la boutique en ligne complète peut permettre à ton client de faire une recherche, de filtrer tes produits, de voir des témoignages, d’ajouter des items à son panier virtuel, etc. Bref ta boutique en ligne peut être extrêmement simple (un seul item et un bouton PayPal) ou plus complexe (inventaire complet avec panier virtuel) dépendamment de ton type d’entreprise. Idéalement, ta plateforme de boutique en ligne possède également un “arrière-boutique” virtuel où tu peux gérer les factures, les abonnements, voir tes statistiques, etc.

    Exemples de fournisseurs:

    Encore une fois le type d’entreprise que tu opères aura une grande incidence sur la plateforme idéale pour toi. Si tu vends des t-shirts en ligne, que tu nécessites d’exposer un grand inventaire de produit avec la possibilité d’ajouter à un panier virtuel, une plateforme intégrée comme Shopify ou Wix est possiblement le plus simple pour toi. Si tu vends des formations en ligne ou juste quelques items, une plateforme comme Thrivecart peut être idéale soit en utilisant directement les pages de produits indépendantes générées par Thrivecart ou en intégrant (embed) celles-ci sur les pages pertinentes de ton site web (c’est ce que je fais notamment pour notre formation en ligne Leaders de demain, voir l'intégration du formulaire de Thrivecart en cliquant ici).

MON EXPÉRIENCE

Quand j’ai commencé à vendre en ligne le programme Leaders de demain en 2016 avec Lyne Marie Germain, je cherchais un outil qui permet de calculer les taxes automatiquement selon la provenance du client, et qui permet d’offrir des options de paiement, par exemple en un versement ou par paiements échelonnés sur 3 mois. J’ai été surpris de la difficulté à trouver un outil qui fait tout ça, PayPal calcule les taxes automatiquement mais pas si c’est un paiement échelonné. Shopify n’offre pas les paiements échelonnés. Finalement en 2016 j’ai fini par utiliser Woocommerce, un plugin de WordPress avec un module Subscriptions (payant) qui me permettait de faire tout ça. 

En 2018, j’ai commencé à stresser quand j’ai pris conscience que si mon site web crash, les données de ventes sur Woocommerce pouvaient disparaître ou être corrompues. Je suis confortable à héberger mes pages web mais je préfère avoir tout ce qui est transactions monétaires bien sécure sur un serveur indépendant de ma responsabilité technique! C’est alors que j’ai découvert Thrivecart qui a toutes les fonctionnalités que je cherchais (taxes automatiques, paiements échelonnés, intégrations avec d’autres outils webs, etc). Les pages de produits peuvent incorporer des témoignages et la plateforme permet également d’offrir un programme d’affiliés pour les gens qui réfèrent mes produits.

Thrivecart a un drôle de business model, au lieu de charger un montant mensuel ou annuel comme la plupart des outils webs, ils chargent un seul montant pour une license valide à vie (peut-être vont-ils passer à un forfait mensuel éventuellement mais pour l'instant c'est encore un seul paiement). Donc une fois que tu achètes, tu peux utiliser indéfiniment et toutes les mises à jour sont incluses. Bien sûr le montant est un investissement à US 495 $, mais dans mon cas, vu que je projette vendre en ligne longtemps, c’était une meilleure option que de payer un autre outil par mois, comme Shopify (plan de base à US 29$ / mois).

En ce qui a trait au choix de Stripe vs PayPal, je préfères Stripe. En effet mon compte Thrivecart est lié à Stripe qui a l’avantage lorsqu'on vend un produit par abonnement mensuel d’être plus résilient que PayPal dans sa capacité à retenter un paiement si celui-ci a été refusé (situation qui se produit parfois si carte de crédit expirée et non mise à jour par le client ou si le solde d’une carte est dépassé).


Outil #5: Prise de rendez-vous en ligne

    Si tu vends du coaching en ligne, par exemple une rencontre par vidéo conférence ou téléphone, il peut être intéressant que tes clients puissent réserver une plage de leur choix dans ton horaire. À noter que ça peut être utile également si le service n’est pas donné en ligne, par exemple un salon de coiffure où les clients peuvent réserver leur rendez-vous en ligne sans devoir téléphoner (les plus jeunes, par exemple, n’aiment pas tout le temps avoir à parler à quelqu’un au téléphone). 

    Plusieurs plateformes existent pour créer ton calendrier de prise de rendez-vous en ligne. 

    Exemples de fournisseurs:

    Celles-ci vont te demander le nom et la durée de ton service (par exemple 1h) ainsi que tes heures de disponibilités. Ensuite le nombre de plages horaires s’ajuste automatiquement. Des limites peuvent être ajoutées pour te donner une pause de 15 minutes entre chaque rendez-vous par exemple ou éviter qu’un rendez-vous soit donné à seulement 2h d’avis. Ces plateformes proposent toutes un plan gratuit avec certaines restrictions. Ça peut déjà être suffisant si tu n’as qu’un type d’événement en ligne. 

    Dans les plans mensuels payants, tu peux avoir d’autres fonctionnalités intéressantes, notamment envoyer un rappel par SMS à ton client avant son rendez-vous (disponible même sur le plan gratuit avec 10to8) ou la possibilité de faire payer tes clients en ligne lors de la prise de leur rendez-vous. Cette dernière possibilité est à considérer par sa simplicité si ton activité de vente en ligne est uniquement par rendez-vous, car tu peux alors t’affranchir des outils de boutique en ligne.

MON EXPÉRIENCE

J'ai déjà utilisé les plans de base gratuits des plateformes 10to8 et Calendly. 10to8 est intéressant pour les rappels SMS gratuits, mais j'ai préféré l'interface simple de Calendly que j'utilise présentement pour les prises de rendez-vous des sessions découvertes avec Lyne Marie Germain. Ça fonctionne bien, je peux intégrer le calendrier sur une page web et choisir des questions à remplir par le client lors de son inscription. 


Outil #6: L'espace membre

    Si tu vends des formations en ligne ou des produits téléchargeables, tu souhaites peut-être pouvoir offrir à tes clients un accès à une zone sécurisée de ton site web auxquels ils pourront se connecter avec leur courriel et mot de passe. Une fois dans leur “profil”, ils pourront visionner les modules de formation ou télécharger les produits qu’ils ont achetés. 

    Exemples de fournisseurs:

    Certains outils comme Wishlist Member permettent de créer et de gérer cet espace client dans WordPress. Si tu n’utilises pas WordPress, des plateformes “tout en un” comme Teachable, Kajabi, Thinkific ou même Wix peuvent être de bons choix, surtout si elles peuvent t’éviter l’achat d’autres outils webs.

MON EXPÉRIENCE

Pour notre espace membre sur Leaders de demain, j’ai utilisé OptimizeMember, un outil qui était compris dans OptimizePress 2.0 que j’utilise déjà. Par contre dans la dernière version d’OptimizePress (v3.0) qui a été complètement revampée, OptimizeMember n’est plus supporté donc je fais la transition vers Wishlist Member.  


Outil #7: Vidéo-conférence

    Les plateformes de vidéo-conférence sont devenus indispensables, elles permettent de connecter avec nos équipes à distance, facilitent le télétravail et sont nécessaires pour des coachings de groupe en ligne. Les participants se connectent avec un ordinateur, une tablette ou un téléphone et participent avec leurs webcams et micros.

    Exemples de fournisseurs:

    La plupart de ces fournisseurs offrent des plans gratuits avec certaines limitations soit sur le nombre de participant, soit sur la durée maximale de l’appel, soit sur la possibilité d’enregistrer l’appel.

    Zoom offre l’option de diviser les participants en sous-groupe (breakout rooms) ce qui permet de faire travailler le groupe en sous-groupe avant de revenir dans le groupe complet. C’est une option intéressante pour les formations en ligne. Le fait que c’est la plateforme #1 les place sous la loupe et il semble qu’ils ont certaines failles de sécurité. J’imagine qu’ils vont régler ça rapidement pour ne pas perdre leur crédibilité.

    Jitsi Meet est une option intéressante car complètement gratuite (logiciel libre) et permet des vidéo-conférences sans limites sur le nombre de participants (j’imagine que la qualité peut tout de même souffrir passé 12 participants comme les autres plateformes), sans limite sur la durée et permet même un enregistrement en liant un compte Dropbox (gratuit pour 2Go, donc ok pour enregistrer en continu pendant environ 2h30).

MON EXPÉRIENCE

Avec Lyne Marie Germain, nous utilisons BlueJeans Meetings pour nos coaching de groupe. J’avais choisi cette application plutôt que Zoom car l’enregistrement se fait complètement dans le “nuage” et me paraissait donc plus robuste dans l’éventualité où je perdrais la communication durant la réunion (ça reste à valider!). En découvrant Jitsi Meet récemment, je suis impressionné par les possibilités offertes pour un outil complètement gratuit et je l’ai utilisé avec succès pour différents types de réunions d’équipes. 

Si tu offres tes services en vidéo-conférences, des participants auront parfois quelques problèmes techniques. Pour régler les problèmes les plus courants, il est bon de se rappeler qu’avec tous ces outils web vidéo, le fureteur recommandé est toujours Google Chrome. En effet, souvent ça ne fonctionnera pas pour ton client s’il tente de se connecter avec un autre fureteur tel que Safari, Explorer, Edge ou Firefox. Il faut savoir également que ces outils offrent une connexion directe sans installer aucun logiciel sur ordinateur mais que si le participant utilise une tablette ou téléphone, il devra installer une application à partir du Apple Store (iphone, ipad) ou Google Play Store (Android).


Outil #8: Webinaires

    Les offres de webinaires en ligne sont très répandues que ce soit des webinaires gratuits pour faire connaître un produit/service et faire une offre spéciale aux participants, ou encore un webinaire payant comme produit final.

    Les webinaires sont habituellement utilisés pour enseigner quelque chose à l’auditoire, d’où le nom, webinaire = séminaire sur le web. 

    Quelle est la différence avec les vidéo-conférences?

    La principale différence entre un webinaire et un appel vidéo-conférence est que dans un webinaire seulement la webcam et le micro de la personne qui présente sont partagés. Les participants peuvent interagir en direct par écrit dans la zone de clavardage (le chat) mais on ne les voit pas et on ne les entend pas. C’est donc davantage une présentation formelle qu’une discussion animée. 

    Dû à des limitations techniques de partage de flux de données, les appels vidéo-conférences sont limitées à une douzaine de personnes qui partagent leurs caméras et micros en même temps (plus que ça, ça commence également à être cacophonique et difficile à gérer!). À l’inverse, un webinaire peut accueillir des milliers de personnes car leur présence sans vidéo n’engendre pas un trafic important de données.

    Les plateformes de webinaires permettent de faire défiler à l’écran une présentation PowerPoint ou injecter un extrait vidéo. Elles offrent aussi la page d’inscription au webinaire ainsi que la page de confirmation et peut également gérer les rappels par courriels.

    Exemples de fournisseurs:

    Qu’est-ce qu’un webinaire Evergreen

    Un webinaire Evergreen est un simulacre de webinaire en direct. Avec ce type de webinaire, la vidéo du présentateur est enregistrée d’avance ou provient d’un webinaire précédent qui avait été fait en direct. Il est important de ne pas faire aucune allusion temporelle dans la présentation pour que le contenu demeure “intemporel”. Les gens qui écoutent le webinaire peuvent alors croire que celui-ci a lieu en direct. 

    Bien que celui roule automatiquement sur le site web, par exemple 2 fois par semaine, sans demander au présentateur d’être présent en vidéo, ça demande quand même une disponibilité pour répondre aux questions en direct des participants par écrit de manière à ne pas tuer toute l'interaction. WebinarJam offre un produit connexe, EverWebinar qui permet de créer ce type de webinaire en continu.

MON EXPÉRIENCE

Avec Lyne Marie Germain, nous avons débuté en 2016 avec Webinar Ninja qui venait d’être lancé. Mauvaise idée car les nouveaux produits ont parfois des bugs non réglés (j’imagine qu’ils en ont réglé plusieurs depuis mais je n’ai pas retesté). Suite à divers crash, nous avons changé pour WebinarJam qui était déjà bien établi dans l’industrie et plus stable. Côté rapport qualité/prix, WebinarJam reste encore aujourd’hui une valeur sûre.

À noter qu’il est possible de te faire un “webinaire avec les moyens du bord” en intégrant dans une page de ton site web un lien vers un Youtube live et une zone de commentaires/clavardage. Par contre tu dois gérer l’annonce de ton événement et les rappels par toi-même. Aussi si tu veux partager ton écran tu devras idéalement utiliser un logiciel de broadcast vidéo (par exemple OBS Studio, gratuit et logiciel libre) que tu pourras lier à ta chaine Youtube. 

Un autre point technique à considérer: si je veux faire défiler un extrait vidéo durant mon webinaire, le faire à l’aide d’un partage d’écran n’est pas une bonne option car les participants verront une vidéo saccadée. Par contre une plateforme comme WebinarJam permet d’injecter le vidéo dans le flux de la diffusion de manière à avoir une diffusion correcte. C’est à considérer quand tu prépares ton matériel de webinaire.


Outil #9: Courriels programmables

    Les plateformes de courriels programmables (autoresponders) servent à planifier des campagnes de promotion par courriel et à automatiser des envois de courriel à ta liste suivant certains déclencheurs (une vente par exemple). 

    Elles permettent notamment:

  • De gérer ta liste de courriel de clients;
  • De te conformer à la loi en offrant automatiquement un lien en bas de chacun de tes courriels pour permettre aux clients de se désinscrire de ta liste;
  • De personnaliser tes courriels en intégrant des codes dans ton message qui ajoute automatiquement le nom du client ou toute autre information de son profil client (par exemple “Bonjour *|FNAME|*!” devient “ Bonjour Nicole!” quand Nicole le reçoit);
  • De construire facilement tes courriels avec différents types de contenus (texte, images, vidéos);
  • D’automatiser des envois de courriels selon le comportement de tes clients (par exemple envoyer un courriel de bienvenu à un nouveau client, ou envoyer une version différente d’un message selon si le client a ouvert ton dernier envoi ou non).

    Exemples de fournisseurs:

MON EXPÉRIENCE

J’utilise Mailchimp pour mes courriels programmables. Mailchimp est établi depuis très longtemps et ont vu au fil du temps énormément de compétition se développer. Leur réflexe a été de développer d’autres fonctionnalités notamment pour faciliter la gestion de publicités sur Facebook, Instagram et Google.  Je n’ai personnellement pas testé d’autres fournisseurs donc je vous encourage à magasiner les concurrents. Les gros joueurs (genre Martin Latulippe) semble utiliser Infusionsoft, plus d’options mais généralement plus cher.

Petit truc: Mon réflexe quand j’ai débuté avec Mailchimp a été de créer une nouvelle liste de courriels clients pour chaque produit. Ce n’est pas une bonne façon de procéder car un client peut avoir acheté plus qu’un produit et se retrouver sur plus d’une liste à la fois, disons liste A et liste B. Si j’envois un courriel à la liste A et que le client se désinscrit (tel est son droit selon la loi), il sera toujours présent sur la liste B. Donc si j’envoie un courriel à la liste B, celui-ci pensera que je n’ai pas honoré son droit à se désinscrire.  Afin d’éviter ça il est préférable de n’avoir qu’une seule liste client et d’utiliser les fonctions de “groupes” ou “étiquettes” (tags) pour attribuer les bonnes caractéristiques à chaque client.


Outil #10: Entonnoirs de conversion

    Les entonnoirs de conversion sont une technique de vente qui amène tes clients à consommer ton contenu de façon progressive jusqu’à une vente. La formule classique en formation en ligne est d’offrir un contenu gratuit en échange d’une adresse courriel. Le client reçoit par exemple une vidéo gratuite par semaine durant 3 semaines et ensuite il est invité à acheter une formation plus approfondie disponible pour un temps limité.

    Bien sûr en utilisant ton site web (outil #2) et une plateforme de courriels programmables (outil #9) tu peux construire ce genre de stratégie par toi-même. Il existe toutefois des outils pour faciliter et automatiser ce processus.

    Exemples de fournisseurs:

MON EXPÉRIENCE

En 2016, pour vendre la formation en ligne Prise de parole en public remarquable de Lyne Marie Germain, nous avons utilisé un entonnoir de conversion construit avec OptimizePress sur notre site WordPress. On y proposait un “opt-in” c’est-à-dire un endroit où les gens peuvent entrer leur courriel pour voir des vidéos gratuites sur la prise de parole en public. Le courriel était alors lié à notre liste de courriel sur Mailchimp qui était programmé pour envoyer un courriel à tous les 3 jours pour débarrer la vidéo gratuite suivante. Après 3 vidéos gratuites, le client disposait d’une période de 48h pour acheter la formation en ligne Prise de parole en public remarquable à prix réduit.

P.S. Pour les curieux, bien que cet entonnoir de conversion ne soit plus actif sur notre site web, les vidéos gratuites et la formation en ligne Prise de parole en public remarquable sont toujours disponibles sur le site web de Lyne Marie Germain.


Outil #11: Automatisations

    La plupart des outils en ligne peuvent se parler entre eux avec des appels sécurisés que l’on appelle des appels API.  Il existe tellement d’applications en ligne maintenant qu’il peut être très difficile pour les programmeurs de penser à intégrer des “connecteurs API” pour tous les outils que leurs clients souhaitent faire communiquer. 

    Des compagnies comme Zapier ont donc eu la brillante idée de fournir exactement ce service, c’est-à-dire de fournir des connecteurs pour une panoplie d’applications que l’on peut alors lier entre elle en choisissant quelle action dans l’application A déclenche un appel et une action dans l’application B. Par exemple, pour chaque nouvelle vente sur PayPal, entrer l’information dans un Google Sheet et envoyer un courriel dans Gmail. Ça permet donc de faire de la programmation sans devoir savoir programmer!

    Exemples de fournisseurs:

MON EXPÉRIENCE

J’utilise Automate pour lier mon compte Stripe vers Mailchimp. Ainsi une nouvelle vente dans Thrivecart (qui est lié à mon compte Stripe) déclenche un appel vers Mailchimp pour ajouter l’adresse du client à une liste et inclure les “étiquettes” appropriées. Le plan de base de Automate permet plus de logique d’actions que Zapier, mais Zapier offre des connecteurs avec un plus grand nombre d’applications. Fais ton choix selon tes besoins!


Outil #12: Les tout-en-un

    Pour faciliter le jonglage avec les différents outils vus jusqu’à maintenant, certaines compagnies vont offrir des applications “tout-en-un”, c’est-à-dire qu’elles offrent au sein d’une même plateforme plusieurs des catégories d’outils nécessaires à la vente en ligne. 

    Voici ci-dessous 3 exemples de plateformes “tout-en-un”.

MON EXPÉRIENCE

Ayant mis sur pied une infrastructure fonctionnelle de vente en ligne à partir de plusieurs outils sélectionnés un à un, je n’utilise pas une solution “tout-en-un”. Le désavantage est une plus grande complexité à gérer tous ces outils mais l’avantage est que j’ai des coût fixes mensuels minimaux comparé à des solutions plus intégrées tel Kartra et Kajabi

Cependant, si tu commences à construire ta présence en ligne et souhaite le plus de facilité possible, ces solutions peuvent être idéales pour toi, notamment Wix qui t’accompagne par une série de questions pour créer ton premier carcan de site web qu’il suffit simplement de modifier par la suite et le tout pour un faible coût fixe.


Écosystème visuel de l'entreprise en ligne

    Je te propose en téléchargement ci-dessous un PDF qui organise en une page certains des outils discutés ci-haut, sous la forme d'un schéma de l'écosystème de la vente en ligne avec les exemples de solutions discutés.

    Les options marquées d'un (*) dans le résumé d'une page indiquent les solutions que j’utilise, celles-ci ne sont toutefois pas nécessairement optimales ou adaptées à tes besoins. Le meilleur choix pour toi dépend d’une foule de facteurs que je peux t’aider à clarifier. Pour des conseils sur mesure, contacte-moi à   tkinsey@lambda2.ca


STP laisse ton prénom et courriel pour obtenir ce résumé visuel d'une page et d'autres communications sur des outils et trucs pour t'aider dans ta vente en ligne (tu peux te désinscrire de la liste d'envoi à tout moment).

Commentaires

    Tu connais d'autres outils intéressants?

    Tu aimerais plus d'informations sur un aspect en particulier?

    Laisse ton commentaire ci-dessous!


Lambda 2 Simulations
2209 ave Maufils
Québec, Québec
Canada, G1J 4K2
tkinsey@lambda2.ca
418-609-4198

COPYRIGHT ©  LAMBDA 2 SIMULATIONS    TOUS DROITS RÉSERVÉS